Partager, Innover, Entreprendre

Eric PIRARD

Candidat Recteur 2018-2022

Partager, Innover et Entreprendre

Quel sens voulons-nous donner à notre mouvement ?

 

L’université s’est conçue au départ comme un conservatoire des savoirs. Ceci s’est naturellement décliné sous la forme d’une mission d’enseignement (transmission) et d’une mission de recherche (création). Mais, aujourd’hui, le savoir ne se trouve plus inventorié dans nos seules bibliothèques et la transmission du savoir ne se fait plus dans nos seuls auditoires.

 

Le rapport au savoir et à la connaissance se transforme à toute vitesse! Les sociétés sont bouleversées et elles n’attendront pas les universités pour se penser autrement. Déjà la notion de diplôme est remise en question au profit de compétences glanées tout au long d’un parcours individualisé. Pour honorer ses missions et en particulier celle de la citoyenneté, l’université doit s’ouvrir aux autres acteurs et s’intégrer dans des communautés de l’innovation et de la connaissance. La mission de la communauté universitaire est de devenir un espace ouvert sur tous les savoirs au sein duquel les acteurs veillent à partager (enseignement), innover (recherche) et entreprendre (citoyenneté).

Tout au long de ce programme j’utilise les mots entreprendre et entreprise car ils expriment une démarche dynamique. Je voudrais toutefois qu’on ne les limite pas à leur dimension économique, mais que l’on entende par là toute activité créatrice dans l’espace citoyen (économie sociale, association culturelle, ONG,…)

Je voudrais reprendre ici quelques extraits relatifs au rôle de l’enseignement supérieur tels que proposés dans le Rapport Horizon 2030 remis à l’ARES (p 35) et inspirés de la Magna Charta Universitatum:

 

  • Un lieu de connaissance réciproque, d’interaction et de partage, dépassant les frontières géographiques et culturelles.
  • Un lieu d’expérimentation, de réalisation et d’innovation de la démocratie.
  • Un lieu qui devra renforcer son rôle d’émancipation individuelle et collective et d’ « ascenseur social » face à une fracture sociale et à des inégalités socioéconomiques qui se renforceront.

 

L’enquête de l’AS*Prof (2017) nous rappelle que concilier les missions universitaires est un défi qui induit des tensions intensément ressenties à l’échelon individuel:

  • Tension n°2 - L'enseignement est fondamental dans la charge d'un professeur, MAIS il y a une trop faible valorisation des efforts pédagogiques
  • Tension n°3 - Il est important d'alimenter l'enseignement par la recherche, MAIS concilier les deux missions est de plus en plus difficile
  • Tension n°4 - Une reconnaissance de l'activité de recherche est importante, MAIS la pression actuelle sur les publications laisse peu de place au temps de la réflexion nécessaire pour mener à bien une recherche de qualité

 

Il importe donc de bien comprendre ces tensions et de les intégrer dans la gestion quotidienne de l’université.

 

Le premier constat à faire est que nous ne vivons plus dans un monde linéaire. Plus rien ne se pense en termes de ligne droite. On suit de plus en plus rarement une trajectoire d’études linéaire, on poursuit rarement une carrière linéaire et on ne se consacre plus exclusivement à une même mission de recherche et d’enseignement du début à la fin d’un parcours académique. L’université du XXIème siècle doit pouvoir offrir à chacun, qu’il soit étudiant, P.A.T.O., scientifique ou académique, un espace de liberté au sein duquel il peut se mouvoir. J’entends que la mobilité (disciplinaire, géographique ou fonctionnelle) doit être facilitée, encouragée et organisée. J’entends aussi que les parcours individualisés doivent être reconnus et valorisés. Mais, cultiver la mobilité veut aussi dire qu’il faut bousculer les immobilismes, qu’il faut accompagner chacun pour qu’il ose passer les frontières, qu’il s’associe à d’autres, qu’il tisse des liens entre enseignement-recherche et citoyenneté, qu’il internationalise son enseignement, qu’il ose le numérique, etc.

 

Redonner du sens au projet universitaire et reconnaître les parcours individuels que ce soit celui des étudiants, des enseignants-chercheurs ou du personnel d’appui administratif et technique… telles sont les actions que je vous propose de mettre en œuvre en pleine concertation avec la communauté universitaire dans les prochaines années.

Il nous faudra ancrer notre action dans notre environnement, libérer notre parcours en trouvant les ressources et rayonner en dépassant nos frontières.

Une Université / Quatre Sites

ME CONTACTER

 

ULiège - Sart Tilman

GeMMe - Q. Polytech 1, Bât B52

Allée de la Découverte, 9

4000 Liège

RENCONTRES-DEBATS

 

Tous : 29 Mars 2018 - 19h30

Pers. Sc. : B8 16 Avril 2018 - 16h30

Etudiants :HEC 050 17 Avril 2018 - 18h00

P.A.T.O. : B7a 19 Avril 2018 - 10h30

Gembloux : Senghor 20 Avril 2018 - 15h30

Tous : A1 21 Avril 2018 - 10h00

eric.pirard [at] uliege.be

+ 32 4 366 95 28

SUIVEZ-MOI

 

Suivez l'actualité de la campagne rectorale sur des réseaux cordiaux.