3. Numérique Intelligent

Eric PIRARD

Candidat Recteur 2018-2022

3. Promouvoir le numérique intelligent

On peut rêver ou non d’intelligence artificielle, mais la priorité est à une utilisation intelligente des outils numériques ! Trop souvent ceux-ci ont été développés dans le souci de remplacer des tâches d’administration, mais le résultat est que la charge de travail est retombée sur les enseignants et les chercheurs. Nous devons poursuivre la numérisation des tâches mais l’accompagner d’une formation adéquate du personnel pour permettre aux outils numériques d’être au service d’une meilleure collaboration entre administration et personnel académique/scientifique. La communication numérique avec les étudiants doit être fluide et permanente. Dans un souci de démocratie participative, il faut pouvoir les consulter aisément sur les questions de vie étudiante par le biais de plateformes numériques. De même les informations logistiques et en particulier les horaires de cours devraient être aisément consultables via une application pour smartphone.

 

Internet a bouleversé notre rapport au savoir. Ce changement de paradigme est fondamental car il réaffirme le rôle de l’enseignant en tant qu’accompagnateur du processus d’apprentissage plutôt qu’en tant que professeur affirmant publiquement sa doctrine ou sa théorie (au sens initial de professer). Il incombe à l’université de demain de faire appel aux ressources numériques de la manière la plus pertinente possible. Notre mission prioritaire est de garantir l’accès aux meilleures sources de savoir, d’aider l’apprenant à se construire un parcours d’apprentissage et d’accompagner ses questionnements (dialogue) et ses besoins d’expérimentation (laboratoires). Pratiquement, la majorité des cours devraient être disponibles en VOD (video on demand – podcast) sans nécessairement être conçus comme des MOOCs. Ces derniers, dans l’idée de cours « massivement » accessibles, sont trop souvent pensés comme la vitrine d’un savoir-faire pédagogique.

 

La grande majorité des outils développés devraient bien sûr pouvoir être partagés, dans un esprit de coopération, avec nos partenaires que ce soit au sein du PALL (Pôle Académique Liège Luxembourg), de la coopération transfrontalière ou des relations internationales (en particulier Nord-Sud).

Ceci étant dit, l’utilisation du numérique en appui à la formation va bien au-delà de l’enseignement en ligne. Il faut pouvoir le développer partout où il fait sens en veillant à être des pionniers dans les domaines où nous sommes forts. Je pense en particulier à la réalité virtuelle pour se familiariser avec les technologies à haut risque (fours industriels, etc.), aux robots chirurgicaux pour exercer son habileté sur des … pixels, à la consultation des archives (Donum) ou encore à l’enseignement « microscopeless » grâce à l’imagerie numérique collaborative (cf. Cytomine), etc.

Le recours au numérique dans l’enseignement permet d’introduire plus de flexibilité dans l’organisation des cours. Il est parfois la seule solution face à des horaires de plus en plus impossibles à mettre en place en raison du décret Paysage. La pratique de classes inversées, lorsqu’elle est pertinente, permet de libérer le professeur d’une partie de ses heures en présentiel.
Dégager des moyens pour renforcer le soutien aux professeurs et assistants désireux d’intégrer les outils numériques dans leurs enseignements.
Permettre aux étudiants d’avoir accès à tous les supports de cours et de pouvoir réécouter un cours librement. Utiliser ce matériel en classe inversée lorsque cela fait sens.
Utiliser des questionnaires en complément du cours pour permettre à chacun (étudiant-enseignant) d’évaluer l’acquisition de connaissances.
Proposer des outils de partage d’information mieux adaptés aux appareils mobiles. S’assurer que les horaires, cotes et supports de cours sont communiqués en temps utile et actualisés.
Maintenir une politique de leadership dans l’accès libre aux résultats de la recherche scientifique. Veiller à renforcer celle-ci par les autres dimensions d’ouverture (Open Data, Open Education, …).

RENCONTRES-DEBATS

 

Tous : A1 17 Septembre 2018 - 19h00

Etudiants :HEC 050 18 Sept 2018 - 18h00

P.A.T.O. : B8 19 Sept 2018 - 10h00

Rentrée Académique 20 Sept 2018 -

Pers. Sc. : B8 21 Sept 2018 - 14h00

Tous : A1 22 Sept 2018 - 10h00

ME CONTACTER

 

ULiège - Sart Tilman

GeMMe - Q. Polytech 1, Bât B52

Allée de la Découverte, 9

4000 Liège

eric.pirard [at] uliege.be

+ 32 4 366 95 28

SUIVEZ-MOI

 

Retrouvez mon actualité sur les réseaux sociaux.