Plan d'actions

Eric PIRARD

Candidat Recteur 2018-2022

Projet pour une université ardente et rayonnante

Plan d'Actions

Redonner du sens au projet universitaire et reconnaître les parcours individuels que ce soit celui des étudiants, des enseignants-chercheurs ou du personnel d’appui administratif et technique… telles sont les actions que je vous propose de mettre en œuvre en pleine concertation avec la communauté universitaire dans les prochaines années.

 

En complément de ces actions, il faudra veiller à être très attentifs aux dimensions transversales identifiées dans l’analyse prospective:

 

L’Université de Liège devra:

 

Je vous propose dans les pages qui suivent une série d'actions qui me paraissent judicieuses.

Chacune de ces actions est assortie de quelques lignes complémentaires que vous pouvez faire apparaître en cliquant sur la case de l'action.

Si vous n'avez pas la patience de parcourir tout le site et les 108 actions suggérées... ;-)

vous trouverez ci-dessous une sélection (très subjective) de quelques actions-phares:

1. Redonner du sens au projet universitaire

1.1. S’ancrer au cœur d’une communauté et d’une région

Consulter de manière régulière et proactive les acteurs socio-économiques et culturels de notre région (et au-delà !) en les associant à des réflexions stratégiques sur la spécialisation intelligente et les opportunités de développement pour l’université.
Mettre en place une vraie politique RH se préoccupant de l’information, de la guidance et de la reconnaissance des parcours de toutes les catégories du personnel y compris les non-statutaires !
Organiser régulièrement un forum de midi de la recherche rassemblant sur une base volontaire les chercheurs et favorisant les rencontres créatives et collaboratives.
Veiller à impliquer très étroitement les sciences humaines dans les projets de recherche interdisciplinaires. Faire de cette intégration un des points forts de l’identité liégeoise.
Mettre à disposition de tous les chercheurs une cellule d’aide au montage de projets de très haut niveau (maîtrise irréprochable de l’anglais, expérience de rédaction, lobbying auprès de l’Europe et d’un réseau de partenaires privilégiés,…)

1.2. Libérer du temps et des ressources

Mettre, à disposition de tous, les comptes rendus des réunions. Informer l’ensemble de la communauté sur l’affectation des moyens du budget ordinaire et des revenus hors dotation.
Soutenir activement le refinancement du FNRS et de manière générale un investissement dans la recherche qui ne soit pas systématiquement conditionné à une valorisation à court terme.
Encourager tout effort de participation à des programmes et des réseaux européens. Apporter un appui structurel d’information, de lobbying et d’aide au montage en lien avec les services existants (NCP,…) et les consultants spécialisés.

1.3. Rayonner par-delà nos murs et nos frontières

Penser notre collaboration avec les HE (Hautes-Ecoles) sur le territoire tant en termes de partage des ressources matérielles que de co-fertilisation de nos enseignements de 1er cycle. Développer une offre conjointe en 2ème cycle là où elle fait sens.
L’université offre des formations disciplinaires fondées sur l’autonomie, l’esprit critique et la capacité d’innovation. L’enseignement y est nourri par une dynamique de recherche et une large ouverture vers la société qui permet à chaque étudiant de s’orienter librement et de trouver sa place dans la société.
Maintenir une politique de leadership dans l’accès libre aux résultats de la recherche scientifique (Open Science). Veiller à renforcer celle-ci par les autres dimensions d’ouverture (Open Data, Open Education, …)
Renforcer la visibilité de la recherche universitaire dans la ville par une participation accrue dans les lieux citoyens (MSH, Liège Créative, Réjouisciences, musées, …).

2.Reconnaître les parcours individuels

2.1. Reconnaître le parcours de l’enseignant et du chercheur

Toute décision d’ouverture d’un poste statutaire sera précédée de l’analyse de la pertinence du domaine. Elle sera prise en pleine concertation entre les facultés concernées.
Les postes à pourvoir en matière académique ou scientifique feront l’objet d’une diffusion très large, y compris en anglais, afin de s’assurer d’un recrutement de haut niveau et d’une plus grande visibilité.
Réduire au strict minimum le recours aux académiques et scientifiques pour les tâches de gestion administrative du personnel, des finances ou des infrastructures,….
Veiller au bon suivi de la progression des doctorants (comité d’accompagnement) ; Encourager la formation transversale et limiter les prestations pédagogiques (max. 10%)
Poursuivre une politique d’encouragement à la mobilité IN et OUT des jeunes chercheurs. Participer plus activement aux programmes européens (MSCA, etc…) et multilatéraux qui soutiennent la mobilité. Le cas échéant dégager des moyens propres.
Assurer à chaque nouveau chargé de cours à temps plein, les moyens indispensables à son intégration dans l’ULiège et au développement de son activité (starting grant).
Définir, de commun accord avec les collègues, une progression dans la charge de cours afin de privilégier la mise au point d’un enseignement de qualité tout en gardant une présence soutenue dans ses réseaux de recherche.
Permettre à des professeurs de consacrer un temps plus important à la pédagogie et en particulier à l’intégration des outils numériques en acceptant temporairement une mission de recherche plus réduite.
Proposer une compensation pour tout engagement institutionnel dépassant 20% (Ex. une période sabbatique en sortie de charge de doyen, vice-recteur, président d’URI…)

2.2. Reconnaître le parcours de l’étudiant

Réfléchir à une orientation progressive dans le 1er cycle qui permette à chacun de choisir la spécialisation qui correspond à ses aspirations (enseignement, recherche, entreprise, administration, ONG,…).
Proposer des outils de partage d’information mieux adaptés aux appareils mobiles. S’assurer que les horaires, cotes et supports de cours sont communiqués en temps utile et actualisés.
Favoriser dès le 1er cycle, si possible, la mobilité « hors les murs » grâce à des stages et travaux de fin d’études en partenariat avec des acteurs culturels, scientifiques ou industriels. Encourager l’émergence de jeunes entrepreneurs.

2.3 Reconnaître le parcours du personnel A.T.O.

Favoriser la mobilité au sein de l’administration y compris au niveau des fonctions de direction afin d’assurer un décloisonnement et un épanouissement personnel.
Communiquer sur le contrat de travail, les possibilités d’aménagement et les perspectives de carrière. Prévoir la désignation d’un référent (ombuds.wo.man).
Renforcer l’administration dans son rôle de facilitateur et dans sa mission d’appui au montage et à la mise en œuvre des projets formulés par les enseignants-chercheurs.

3. Promouvoir le numérique intelligent

Le recours au numérique dans l’enseignement permet d’introduire plus de flexibilité dans l’organisation des cours. Il est parfois la seule solution face à des horaires de plus en plus impossibles à mettre en place en raison du décret Paysage. La pratique de classes inversées, lorsqu’elle est pertinente, permet de libérer le professeur d’une partie de ses heures en présentiel.
Dégager des moyens pour renforcer le soutien aux professeurs et assistants désireux d’intégrer les outils numériques dans leurs enseignements.
Utiliser des questionnaires en complément du cours pour permettre à chacun (étudiant-enseignant) d’évaluer l’acquisition de connaissances.

4. Se développer durablement

Encourager très clairement toute initiative visant à développer une mobilité douce et partagée. Promouvoir le covoiturage, le parking intelligent et toute proposition visant à réduire l’empreinte automobile sur nos campus tout en facilitant leur accès.
Privilégier la restauration et l’entretien de notre parc immobilier. Réfléchir à la reconfiguration et la réutilisation future de tous les nouveaux projets de construction (recyclabilité).
Mettre en place une flotte de véhicules partagés pour relier les campus ou participer aux missions officielles de l’ULiège. Ne pas cautionner l’octroi de véhicules de fonction individuels non justifiés.

5. S’ouvrir au monde

Mettre en place un site internet parfaitement bilingue. Traduire (au minimum) en anglais les principaux règlements et documents utiles aux étudiants et aux visiteurs étrangers.
Analyser avec chaque faculté les possibilités offertes par E+ tant au niveau des étudiants que des professeurs. Encourager et accompagner le montage de projets avec une vision de long terme.
Veiller à disposer d’une offre de logements de courte durée appropriée. S’assurer d’un accueil et d’un suivi personnalisé et en anglais des dossiers de chercheurs (Euraxess,…) et de professeurs visiteurs.
Structurer notre coopération en termes d’enseignement, recherche et citoyenneté dans des régions dûment identifiées comme stratégiques. Confirmer notre présence en Afrique-Centrale.

RENCONTRES-DEBATS

 

Tous : A1 17 Septembre 2018 - 19h00

Etudiants :HEC 050 18 Sept 2018 - 18h00

P.A.T.O. : B8 19 Sept 2018 - 10h00

Rentrée Académique 20 Sept 2018 -

Pers. Sc. : B8 21 Sept 2018 - 14h00

Tous : A1 22 Sept 2018 - 10h00

ME CONTACTER

 

ULiège - Sart Tilman

GeMMe - Q. Polytech 1, Bât B52

Allée de la Découverte, 9

4000 Liège

eric.pirard [at] uliege.be

+ 32 4 366 95 28

SUIVEZ-MOI

 

Retrouvez mon actualité sur les réseaux sociaux.